Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, vers 2h30 deux des quatre vaches positionnées sur le rond-point de Bellevue, sur la Route Départementale 16 de Bouvron vers Fay-de-Bretagne, ont pris la poudre d’escampette. Certaines personnes, non contentes de les voir dans leur prairie fleurie aménagée pour apporter de la gaité à cette entrée de bourg, ont cru bon de les faire partir brouter dans des herbes rases, sèches et sans couleur, à d’autres latitudes. Après s’être descellées proprement de leur piédestal bétonné préparé par les services techniques communaux, elles ont pris leurs deux (deux ?) jambes à leur cou, et sont montées dans la premier camionnette venue.

Bien que ce trait d’humour soit nécessaire dans ce contexte politique et social difficile, les élus et les artistes Philippe Sidot et Charlotte Carsin condamnent le vol de ces statues décoratives, œuvres d’art installées il y a seulement six mois. Malgré les protections mises en place, les forces de l’ordre n’ont pas trouvé trace des deux animaux. Si vous les observez dans un jardin, merci de contacter la gendarmerie, n’intervenez pas seuls, elles ne se laissent pas dompter facilement.